Dimanche 22 juillet à 17h30 :
Michel Bourcier

Dimanche 22 juillet à 17h30 :
Michel Bourcier

Michel Bourcier

Organiste de la Cathédrale, Professeur au CRR (Nantes)

Au sortir de ses études musicales effectuées aux conservatoires de Nantes, Angers et au CNSMD de Paris, Michel Bourcier oriente son activité dans les directions multiples de l’interprétation, la réflexion sur les oeuvres, la promotion du répertoire contemporain, la pédagogie et la liturgie.

Après avoir tenu quinze années les claviers de l’orgue historique (1891) Louis Debierre de l’église Notre-Dame de Bon-Port à Nantes, Michel Bourcier est nommé en 2007 titulaire des orgues de la cathédrale de Nantes. Il est professeur d’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de la même ville.

Il se produit en soliste dans les hauts lieux de l’orgue français et est sollicité particulièrement pour l’accompagnement de choeurs. Il a joué en soliste avec L’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, le choeur de Radio-France, l’ensemble vocal Les Éléments de Toulouse avec lequel il a participé à l’enregistrement de l’oeuvre vocale de Philippe Hersant (« Choc » du Monde de la Musique).

Intéressé par tous les répertoires, son attrait pour la musique d’aujourd’hui l’a amené à collaborer avec plusieurs compositeurs. Il a joué ou donné en création des oeuvres de Jacques Lenot, Christophe Looten, Valéry Aubertin, et a notamment participé au premier enregistrement de l’oeuvre d’orgue de ce dernier (avec Pierre Farago, Marie-Ange et Éric Lebrun) qui a été distingué par la presse musicale (« Choc » du Monde de la Musique, « Diapason découverte »). Il a été le premier interprète de l’oeuvre d’orgue de Jean-Louis Florentz, disparu en 2004, et a créé ses deux premiers ouvrages : Les Laudes et Debout sur le soleil, qui lui est dédié. Il prépare actuellement une étude sur les oeuvres d’orgue de ce compositeur et est régulièrement sollicité par des organistes français ou étrangers pour les conseiller sur ce répertoire (CNSM de Lyon, CRR de Paris, Académie Sibelius de Helsinki).

Parallèlement à sa carrière d’organiste, il fonde collégialement, en 2004, l’Ensemble Utopik, ensemble instrumental à géométrie variable qu’il dirige et dont la vocation vise la diffusion du répertoire des XXe et XXIe siècles. Il a dirigé des oeuvres de Pierre Boulez, György Ligeti, Arnold Schönberg, Gustav Mahler, Michaël Levinas, Philippe Leroux, Betsy Jolas, Alexandros Markéas, Edith Canat de Chizy, Martin Matalon, Kaija Saariaho, Tristan Murail…

 

Programme :

Quatrième sonate pour orgue en fa mineur op. 115
Moderato assai/Più moto 2 Adagio molto Allegro con brio
Gustav Adolf Merkel (1827-1885)

Andante en fa majeur K 616
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Introduction et Passacaille en fa mineur, extrait de Monologue op. 62
Max Reger (1873-1916)
Impromptu, extrait de la Troisième suite de Pièces de fantaisie op. 54
Louis Vierne (1870-1933)
Deuxième sonate, extraite du Deuxième Livre d’orgue
Labyrinthe
2. Souterrain
Valéry Aubertin (né en 1970)
Final de la Cinquième symphonie op. 47
Louis Vierne (1870-1933)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *