Dimanche 08 septembre à 17h30 :
Maria Magdalena Kaczor

Dimanche 08 septembre à 17h30 :
Maria Magdalena Kaczor

Maria Magdalena Kaczor
Maria Magdalena Kaczor

Dès 1998, elle a soutenu activement les manifestations de bienfaisance organisées dans le but de sauver l’orgue de Friedrich Ladegast de la Basilique Mineure Saint-Stanislas et Sainte-Marie-Madeleine de Poznań en participant à plus de 150 concerts d’orgue et de musique de chambre.

Née en Pologne en 1980, Maria Magdalena Kaczor découvrit la musique des l’âge de sept ans à travers ses premières études
de piano à l’Ecole de Musique de Kościan, sa ville natale, et ensuite à l’Ecole de Musique de Poznań dans la classe de piano
de Hanna Morawska-Bernacka.
En 1995 elle entre dans la classe de piano d’Aleksandra Utrecht au Lycée de Musique Mieczysław Karłowicz à Poznań où elle
obtient en 1999 un Prix de piano et le titre professionnel de musicien instrumentaliste–pianiste. Elle obtient aussi son
premier Certificat d’enseignement en formation professionnelle de piano.
C’est dans cet établissement qu’elle se perfectionne dans la direction de choeur, la direction d’orchestre (classe de
Przemysław Pałka, ler Prix a l’unanimité), dans l’improvisation, dans la musique de chambre et dans la musique d’orgue (classe
d’orgue d’Elżbieta Karolak).
En 1999 elle commence ses études supérieures au Département Instrumental de l’Académie Nationale de Musique
Ignacy Paderewski à Poznań. En 2004 elle y obtient le diplôme de formation supérieure de piano (classe d’Ewa Jakóbczyk–
Kandulska) et le certificat d’enseignement en formation professionnelle de piano.
Sa thèse a pour sujet la production artistique des compositeurs de Poznań au XXe siècle (mention « très bien »).
A la suite d’un stage d’interprétation de musique d’orgue, elle reçoit une proposition de poursuivre ses études en France. Elle
entre donc dans la classe d’orgue de Françoise Dornier au Conservatoire Gabriel Fauré à Paris (5ème) et obtient en 2008 le
DEM au CNR de Paris.
En septembre 2008 elle est admise à l’unanimité comme étudiante au Conservatoire National Supérieur de Musique et
Danse de Lyon (France) dans la classe d’orgue de François Espinasse et de Liesbeth Schlumberger. En Juin 2012 elle y
obtient son « Prix d’Orgue » avec mention « très bien ».
Parallèlement elle étudie d’Avril 2011 à Mars 2012 à la Hochschule für Musik und Theater à Hamburg (Allemagne)
dans les classes d’orgue de Pieter van Dijk et de Wolfgang Zerer.
Maria Magdalena Kaczor est actuellement Organiste en Résidence de Kitara Concert Hall à Sapporo, Japon, pour la saison 2012/2013.
Maria Magdalena Kaczor est lauréate de la Bourse Privée d’A.Bator, de la Bourse du Gouvernement Français en 2007, de la bourse de la Ville de Kościan en 2008, du Prix Artistique de la
Ville de Poznań en 2010, deux fois de la Bourse artistique de la Région Rhône-Alpes (2010, 2011) et de la Bourse dans le  domaine artistique de la banque « Société Générale » – France 2011.
Elle a été finaliste du Concours « Primus Inter Pares » 2003 et finaliste du Concours international d’orgue « André Marchal » à Biarritz (France) en octobre 2007, où elle a obtenu une mention spéciale du jury.
En septembre 2011 elle a remporté le 2ème Prix (1er Prix non décerné) au Concours International d’Orgue « Hermann Schroeder » a Trèves (Allemagne).
Elle a participé activement à un grand nombre de masterclasses et d’académies d’été, entre autres : Cours de Maître « Musique Classique Brésilienne » avec I. Behs, « La musique de Chopin » avec A. Jasiński, des stages d’orgue avec Marek
Toporowski, Christopher Stembridge, Martin Haselböck, Julian Gembalski, Martin Sander, Lothar Knappe, Olivier Latry, MartinSzelest, Eric Lebrun, Philippe Lefebvre, Michel Bouvard, Jos van  der Kooy, et Christophe Mantoux.
Entre 2003 et 2008, Maria Magdalena Kaczor a organisé en collaboration avec le Maire de la Ville de Kościan une série de concerts de musique d’orgue à l’église gothique Notre-Dame de l’Assomption.
Dès 1998, elle a soutenu activement les manifestations de bienfaisance organisées dans le but de sauver l’orgue de Friedrich Ladegast de la Basilique Mineure Saint-Stanislas et  Sainte-Marie-Madeleine de Poznań en participant à plus de 150
concerts d’orgue et de musique de chambre.
Elle s’est déjà produite dans de nombreux festivals en Pologne, en France, en Lituanie, en Belgique et en Italie.

Programme :

 

Max REGER (1873 – 1916):

Introduction et passacaille en Ré mineur

 

Franz LISZT (1811-1886):

Funerailles

 

Jean Sébastien BACH (1685- 1750):

“Schmücke dich, o liebe Seele” BWV 654

 

H. SCHRÖDER (1904-1984):

Toccata op. 5 a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *